29 mai 2010

Coup de cœur dans une jardinerie du Dijonnais

Une nature morte digne d'un grand maître. A vrai dire, le qualificatif est inapproprié : cette plante carnivore est bien vivante puisqu'elle se nourrit du vivant ... Dégradé des couleurs dans les bruns, étrangeté des formes qui se pressent en un bouquet inaltéré (les modes de culture se vulgarisent enfin). La sarracenia dresse ses feuilles transformées en cornets ... ou urnes funéraires! (tandis que celles du népenthès pendent à l'extrémité de chaque feuille). Cliquer pour agrandir Autres vedettes à l'affiche, cette fois... [Lire la suite]