D'abord sur la "Voie romaine" (dont le prolongement virtuel aboutit aux vestiges du Parc de la Colombière) puis sur les terres de Fénay (formé de 3 hameaux : Domois, Chevigny et Fénay proprement dit) en longeant la Sansfond depuis sa source.

Blason_F_nay

 Ce blason évoque les 3 hameaux de Fénay. La rose, symbole marial de Notre-Dame, représente Domois. Le bleu de la rivière Sansfond représente Fénay (et ses anciennes tuileries). Le tout est lié par le lion des armes de la famille de Saulx, anciens seigneurs de Saulon et maîtres des lieux jusqu'au 16e siècle. Les habitants s'appellent les Fédinois.

 L'étymologie de la Sansfond, qui se jette dans la Vouge, est controversée.

La plus probable : Cent Fonts ("Cent sources", fons, fontis, fontaine, source en latin). Au 9e siècle, sans doute allusion à la multitude de petites sources qui l'alimentent dans cette zone marécageuse.

Celle qui a prévalu par l'orthographe : Sansfond, graphie accréditée par une tradition légendaire : l'on raconte qu'un cavalier armé de pied en cap fut emporté par son cheval emballé dans le marais de la Sansfond et que l'homme et le cheval disparurent dans un "creux sans fond" (l'on découvrit effectivement une armure et 4 fers d'un cheval en creusant dans l'étang pour y prendre de la tourbe).

Autre hypothèse : l'on peut supposer à l'origine, que cette vaste zone lacustre, découverte aujourd'hui (cf Berge devenu Barges), se caractérisait par une rive aux contours indéterminés, ceux-ci semblant fluctuer avec les saisons et les périodes de crue (bras parallèle à la Sansfond, lieu dit "les Îles" au nord de Saulon-la-Rue, étang comblé à Fénay).

Passage à la Glacière de l'ancien château de Saulon-la-Rue

Un tertre épais isole de la chaleur extérieure (glacière tumulus) tandis que l'ouverture est au Nord. Les parois du puits sont en briques (la Petite et la Grande Tuilerie n'étant pas loin). Quant au couloir circulaire permettant d'y accéder, les assises et le plafond en pierres assurent la solidité de la construction (une restauration, trop tardive, n'est malheureusement plus envisageable).

Glacière_Saulon_puits

Glaci_re_Saulon_couloir

Une restauration locale réussie : Diénay

En savoir plus ICI

 Domois_Groupe

 Cliquer ICI pour agrandir 

Le groupe dans le parc de l'Enclos du Château (à présent Hôtellerie de luxe) après la pause repas, au soleil de la mi-journée et au bord d'une jolie source.

 

Autre curiosité : les touradons de la Sansfond

Touradosn_de_la_SansFond

 .Cliquer pour agrandir

Ce sont des formations tourbeuses résultant de l'accumulation des souches et des feuilles mortes d'un carex, plante herbacée très compacte : au fil des ans, le touradon se surélève et grossit, pouvant atteindre 1m de haut.

Retour par le Bois de Domois soigneusement entretenu, mettant en valeur les grands chênes.

 Bois_de_Domois

PS : visite de l'église de Chevigny desservant les 3 hameaux : un coup de cœur, "L'Adoration des Mages", haut-relief remarquable (œuvre classée).

 Adoration_des_Mages_F_nay