Capucine

Quel est ce farfadet aux cheveux roux et au nez "à la Pinocchio"?

Nos anciens exerçaient leur imagination par l'observation du réel. De nos jours, le virtuel a envahi notre quotidien. Mis à part les touristes pressés, l'on regarde le monde sur écran (géant de préférence) ou l'on communique avec la planète entière (il est vrai qu'il vaut mieux connaître un chinois ou un japonais qu'un voisin acariâtre), mais l'on observe plus guère. Du reste l'appauvrissement de la biodiversité ne stimule plus autant notre curiosité. Au Moyen-Âge, l'on fantasmait sur ce qui nous entourait et les moines à capuchon, les Capucins, étaient familiers aux gens d'autrefois. Qui à vrai dire détenait le savoir, qui nommait les plantes de façon pittoresque, si ce n'est les clercs bien avant les botanistes, qui parlaient "en latin". Aussi, par métaphore, cette plante qui pousse vigoureusement et fleurit tout l'été, a été nommée capucine d'après la forme de ses fleurs en bouton. L'élément cap, désigne à la fois la tête (caboche; cabot désignait à l'origine un chien à grosse tête), ce qui la recouvre partiellement ou entièrement (capuche, capuchon et cape, "manteau à capuchon"). La capitale est ce qui se trouve "à la tête" ... Pour l'anecdote, s'échapper, c'est tromper ses poursuivants par surprise "en se débarrassant de sa cape" (ou chape; cf échappatoire). L'élément prépositif in/ine indique l'origine, l'appartenance, associé à une base nominale (Ex : chevalin, ine , est ce qui se rapporte au cheval). Descendez dans votre jardin si vous avez la chance d'en posséder un : vous regarderez cette plante d'un autre œil. Sachez aussi que les boutons et les graines confits au vinaigre sont un condiment apprécié.