17 septembre 2009

Les abus du libéralisme

Après la crise financière, l'on a enfin pris conscience d'une nécessaire moralisation. Tout travail utile étant respectable, est-il normal que quelqu'un puisse gagner 100 fois plus qu'un autre, et voire même bien davantage : je pense aussi au showbiz et au sport (Pierre de Coubertin serait consterné de savoir que l'on achète à prix d'or des joueurs pour faire "gagner son équipe").En Grande-Bretagne, l'on dénonce enfin les revenus du patronat : en l'espace de 10 ans, ceux-ci ont encore augmenté. Des gains excessifs se font... [Lire la suite]