Moro_sphinx

Au jardin, j'aperçois un papillon nocturne se débattant sur une fleur d'œnothère rose, œnothera speciosa. Je m'approche, intrigué, : le lépidoptère ne peut apparemment pas retirer sa trompe longuement enfoncée dans le tube étroit permettant d'accéder au nectar. Je dois intervenir pour le libérer en déchirant la corolle : en une fraction de seconde, le voilà disparu... J'ignorais que cette fleur originaire du sud des États-Unis était pour le Moro-Sphinx, Macroglossum stellatarum, un piège mortel! Ce papillon, surnommé le Sphinx-Colibri est probablement le plus rapide des papillons. Il se positionne en vol stationnaire au dessus des fleurs et déroule sa très longue trompe (environ 2,5cm, d'où le qualificatif macroglossum, "grande langue"). Il présente une autre particularité : bien qu'appartenant aux papillons de nuit (antennes plumeuses), il s'active le jour. On l'appelle aussi le Sphinx du Caille-lait car sa chenille vit sur les gaillets (galium album et galium verum notamment).
Le Moro-Sphinx compte parmi les papillons migrateurs les mieux étudiés. Originaire du pourtour méditerranéen, il parcourt des distances considérables : il peut surgir dans les régions polaires ou dans les montagnes jusqu'à une altitude de 3000m au voisinage des glaciers. Durant les étés chauds et secs, il n'est pas rare de le voir apparaître en quantité jusque dans les zones urbaines, visitant les balconnières et les parterres fleuris des villes... Des femelles se risquent à hiverner avec un certain succès dû probablement au réchauffement climatique en cours. Celles-ci ne déposent leurs œufs qu'après l'hivernage auprès de la plante hôte dont la future chenille se nourrira, principalement la nuit. Certains des sujets nés en Europe effectuent une migration vers le Sud, plus favorable à leur vie d'adulte.
Le Moro-Sphinx aime s'exposer au soleil, sur le sol ou sur les pierres chaudes (imprégnation des origines...). Pendant les journées ensoleillées, il est particulièrement farouche, s'envolant promptement dès l'approche.
Si vous voulez préserver la biodiversité et laisser quelque chance à nos enfants de voir ce papillon d'exception, évitez d'héberger l'œnothère rose, cette belle étrangère, dans votre jardin. A juste titre, certains pépinièristes l'ont retirée de leur catalogue.

Moro_sphinx_abdomen

Bionique : l'abdomen articulé , large et plat, ainsi que les grosses touffes de poils à son extrémité, servent à l'insecte de gouvernes, lui permettant en vol les changements rapides de direction.


Oenoth_re_rose
Belle mais funeste œnothère rose.

L'ovaire est situé nettement au-dessous de l'insertion des autres pièces florales (ovaire infère) et le conduit est indapté à la grosseur de la trompe du Moro-Sphinx

Voir aussi http://dsne.chez-alice.fr/pagenat.html